Les salaires chez Goldman Sachs à Londres et dans l’UE

Comme nous nous en faisions l’écho récemment, Deutsche Bank demande à ses effectifs quittant Londres pour Francfort d’accepter une réduction de salaire de 25%. Si plusieurs voix se sont élevées pour dénoncer une mesure injuste, les chiffres de Goldman Sachs portant sur la rémunération totale moyenne (salaires et bonus) à Londres et dans l’Union européenne laissent à penser que ce serait finalement tout à fait raisonnable.

Goldman a publié fin mai les comptes 2020 de Goldman Sachs International (à Londres) et Goldman Sachs Bank Europe SE (établie à Francfort, avec des succursales à Amsterdam, Copenhague, Dublin, Londres, Luxembourg, Madrid, Milan et Paris). Il en ressort que la rémunération moyenne à Londres a bien été l’an dernier supérieure de 27% à celle perçue à Francfort. – La rémunération moyenne à Londres s’élevait à 523k $ (soit 370k £/428k €) contre 411k $ (336k €) à Francfort.

Néanmoins, les chiffres de Goldman ne permettent qu’une comparaison limitée. – Le niveau de salaire inférieur à Francfort reflète en partie la composition du bureau local, à la fois beaucoup plus modeste en taille et fortement marqué par la typologie de postes (fonctions de middle et back office). En 2020, l’entité londonienne comprenait beaucoup plus de gros salaires – particulièrement des vendeurs et traders en fixed income devises et commodities (FICC) et trading actions.

En 2020, l’activité de Goldman Sachs à Londres comptait des effectifs 10 fois supérieurs et payés 27% de plus que ceux établis sur le territoire de l’UE. Notons toutefois que tout cela pourrait changer à l’avenir : Goldman a également indiqué que 295 personnes supplémentaires avaient été relocalisées vers les opérations dans l’UE entre décembre 2020 et mars 2021, portant ses effectifs totaux dans l’Union à 851 personnes. Bon nombre de ces nouvelles fonctions établies dans l’UE concernent probablement des vendeurs et traders très bien rémunérés.

Répartition des effectifs de Goldman Sachs entre l’UE et. Londres en 2020


 Sarah Butcher – Read more on efinancialcareers.fr


 

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*