Bourse aujourd'hui : le S&P 500 chute pour le 6e jour consécutif dans un contexte de faiblesse des technologies à mégacapitalisation

Bourse aujourd'hui : le S&P 500 chute pour le 6e jour consécutif dans un contexte de faiblesse des technologies à mégacapitalisation

Les actions américaines étaient pour la plupart en baisse vendredi, le S&P 500 chutant pour la sixième journée consécutive et connaissant sa pire semaine de performance jusqu'à présent en 2024.

Les actions ont vacillé tôt vendredi alors que les investisseurs évaluaient la frappe de missiles israéliens contre l'Iran, qui était largement considérée comme symbolique et comme une porte de sortie potentielle vers un nouveau conflit.

Mais les pertes boursières se sont accélérées après que Super Micro Computer a annoncé ses résultats sans pré-annoncer ses résultats, comme certains à Wall Street semblaient l'avoir prévu.

Les actions de Super Micro Computer se sont effondrées de 23 % et ont fait chuter le chéri de l’IA Nvidia jusqu’à 10 %. Le déclin de Nvidia a effacé 183 milliards de dollars de valorisation boursière. Nvidia fournit ses puces IA à Super Micro Computer et le compte parmi ses plus gros clients.

Les autres valeurs technologiques ont baissé, Meta Platforms, Amazon et Netflix, qui ont chuté de 9 % lors des échanges de vendredi. La société a dépassé les attentes en matière de bénéfices, mais a annoncé qu'à partir de 2025, elle cesserait de publier une croissance nette du nombre d'abonnés.

Jusqu'à présent, sur les 13 % des sociétés du S&P 500 qui ont publié leurs résultats, 77 % d'entre elles ont dépassé les estimations de bénéfices d'une médiane de 7 %, tandis que 55 % ont dépassé les estimations de revenus d'une médiane de 3 %, selon les données de Fundstrat. .

Voici où se situaient les indices américains à la cloche de clôture de 16h00 vendredi :

  • S&P500: 4 967,23, en baisse de 0,88%
  • Moyenne industrielle Dow Jones: 37 986,40, en hausse de 0,56% (+211,02 points)
  • Nasdaq Composite: 15 282,01, en baisse de 2,05%

Voici ce qui se passe d'autre aujourd'hui :

  • L'introduction en bourse jeudi du spécialiste du marketing numérique Ibotta a permis de créer plus de 150 nouveaux millionnaires, selon le PDG Bryan Leach.
  • Mark Zuckerberg a dépassé Elon Musk en tant que troisième personne la plus riche du monde, alors que les actions de Meta Platform augmentent et que les actions de Tesla s'effondrent.
  • La chute des actions de Tesla s'est poursuivie vendredi après que la NHTSA a annoncé le rappel de 4 000 Cybertrucks.
  • Le nom de Taylor Swift continue d'apparaître dans les appels à résultats à Wall Street. Ce sont cinq sociétés qui ont récemment abandonné leur nom.
  • Citadel Securities, de l'investisseur milliardaire Ken Griffin, a qualifié le PDG de Trump Media, Devin Nunes, de « perdant proverbial » en réponse à une lettre concernant les ventes à découvert.
  • JPMorgan a déclaré que la prochaine réduction de moitié du bitcoin pourrait entraîner une baisse des prix, plutôt qu’une hausse à laquelle tant de gens s’attendent.

Dans les matières premières, les obligations et les cryptomonnaies :

  • Le pétrole brut West Texas Intermediate a légèrement augmenté de 0,09% à 82,17 $ le baril. Le brut Brent, la référence internationale, a augmenté de 0,16% à 87,25 dollars le baril.
  • L'or a grimpé de 0,21% à 2 403,00 $ l'once.
  • Le rendement du Trésor à 10 ans est resté inchangé à 4,62 %.
  • Bitcoin a légèrement augmenté de 1,21% à 64 280 $.

A lire également